LES FORUMS QUI RASSEMBLENT LES MEDECINS VETERINAIRES DU MONDE ENTIER
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les coliques ; Introduction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tahvet

avatar

Nombre de messages : 78
Pays/ville : Algérie
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Les coliques ; Introduction   Jeu 14 Fév 2008 - 13:51


Les Coliques



L e cheval est domestiqué par l'homme : il est utilisé dans l'agriculture, pour le transport, les loisirs, les compétitions sportives, et comme source de nourriture. Jadis le cheval a servi comme animal de guerre et de transport, permettant ainsi l'essor du commerce et la naissance de civilisations sur de grandes étendues. Considéré comme « la plus noble conquête de l'homme », le cheval, de tous les animaux, est celui qui a sans doute le plus marqué l'histoire et les progrès de l'humanité.


Le terme colique du cheval regroupe de nombreux symptômes et ne signifie rien d’autre qu’un mal de ventre. Le terme peut être utilisé pour simplifier l’appellation des maladies du système digestif (l’estomac, les intestins) et du péritoine. Le plus souvent apparaissent des coliques de l’intestin grêle et du gros intestin.


La plupart du temps, les coliques de l’intestin grêle sont liées à une perturbation du fonctionnement de l’estomac. Des troubles passagers (constipations liées à une mauvaise fermentation du chyme) provoqués par exemple par l’herbe finement tondue ou encore par de la paille mal déposée (cuvée) peuvent également provoquer des constipations dans la profondeur de l’iléon (le troisième segment de l’intestin grêle).


Les perturbations du gros intestin des chevaux sont particulièrement fréquentes. La colique du gros intestin est liée aux mauvaises fermentations, aux dysbioses intestinales, à la formation des gaz, aux troubles passagers et aux diarrhées. Les causes de ces perturbations sont l’hygiène, la composition et la technique d’alimentation, notamment la suralimentation, une alimentation déréglée, une alimentation lourde pour la digestion précaecale, une alimentation pourrie, une mastication insuffisante en particulier de la paille effilochée ou trop coupée, une digestion faible qui provoque l’accumulation des substances nutritives dans le gros intestin.


En général le taux estimé de coliques chez les chevaux malades est de 10%. Cette maladie est également liée à l’abreuvement en eau, à la qualité et la quantité de l’alimentation, au temps de mastication, à la fréquence de la prise alimentaire, aux changements alimentaires, au début de la mise au pâturage (fourrage vert) et à la sensibilité aux changements de temps.


Une prophylaxie pertinente peut éviter les coliques qui suscitent des thérapies coûteuses. Une étude entreprise à Piber a confirmé que l’application prophylactique d’Eucarbon peut empêcher des coliques au moment de la mise en pâturage.


à suivre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medecinveterinaire.forumpro.fr/index.htm
h_mus_vet

avatar

Nombre de messages : 14
Pays/ville : Algérie/Relizane
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Les coliques ; Introduction   Jeu 17 Avr 2008 - 20:59

study study studystudy study study Merci pour le document on veut plus study study study studystudy study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les coliques ; Introduction
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vulgarisation 5 - Introduction au génie génétique
» (Remy Chauvin) Introduction à certaines choses que je ne m'explique pas
» Introduction à la TCC
» Introduction aux pierres et cristaux
» [Info] Introduction et base du pendule.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ETUDES ET RECHERCHES :: Échange de documents, Cours, ...-
Sauter vers: